Recit de rencontre gay

L'important est de parler de toi, de ton vécu. Les remarques sur l'orthographe ou la forme ne sont pas tolérées sur le site, mais il est sans doute plus facile pour certains de s'attacher à ces détails que de laisser une trace en partageant sur leur expérience personnelle. J'ai juste fait une remarque sur l'aération du texte, si vous aimez broder ou délirer autour en m'attribuant des propos sortis de votre imaginaire, libre à vous et que grand bien vous fasse. Je trouve cela très bien que tu te libères de ce que tu ressens, peut importe la façon dont tu le fais, le plus important c'est le bien que cela te fait!

Vide toi l'esprit, c'est le plus important, fais toi du bien par ce delestage. Ecris tant que tu veux, peu importe les commentaires, qui le lira ou ne le lira pas, fais le tout simplement d'abord pour toi. Continue à partager ton expérience et à laisser ta trace!

Récits et Histoires Gay

Tu es aussi important qu'une autre personne et tu as du mérite par ton action de prévention qui pour une fois n'est pas ciblée LGBT ou migrants mais vers une autre population à risques dont on ne parle jamais. Alors continue à faire plein de fautes on s'en fout du moment que tu restes toi même!!!!

Seronet n'est pas un bescherelle, alors peu importe tu viens comme tu es et on t'accepte tel quel Pour ceux à qui cela ne plairait pas ils savent aussi ce qu'ils ont à faire C'est pourtant pas compliqué de tracer sa route quand des futilités pareilles ne plaisent pas Merci Frabro et t'inquiète resterait sur ce site et tant pis aux critiques la vie continue et passe une bonne soirée à toi. Merci et aussi pour ce site qui nous permet de plus nous cacher et de dire ce qu'on vit en étant séropo. Bonne soirée à toute l'équipe. Pour ce qui est du confort de lecture de certains, on s'en fout, continue d'envoyer du pavé, écris comme tu le sens, on est nombreux à aimer ça ici ;-.

Bonjour à toi;. Mais malheureusement d'autres l'ont vécue et le vivent encore! Et pour la question de l'affaire du Pasteur Doucé: De tes pavés, le vécu sa se sent à travers les lignes de ton histoire, et continu à venir raconter ce que tu à envie, je sais plus qui à écrit c'est la rue la pute , et il à raison On ma comme à toi bien souvent reproché les fautes , je m'en fou, il faut savoir faire la différence entre l'instruction et l'intelligence.

C'est si facile de juger et de critiquer sans connaitre, sans savoir. Bienvenu Morelle, prend soin de toi Aller au contenu principal.

Histoire gay : rencontre brulante sur Internet

Accueil Blogs Mon histoire vraie et vécue être sdf et gay Retour liste des billets. Le blog de morelle. Mon histoire vraie et vécue être sdf et gay.

Pour ou contre l'application Grindr ?

Publié par morelle le Voilà cette histoire est vraie et aussi pour vous faire comprendre ce que vivent les jeunes SDF gays,bi,trans. Lors de mes 18ans j'ai rejoitn la France de belgique ou personne voulait de moi à cause mon orientation sexuelle. Je me retrouvait à cette époque à la Gare Lille Flandres sans un sous dans les poches avec la peur au ventre d'une personne qui ne connaissait rien d e la rue comme j'étai éduquée par des curées à Don-Bosco Blandain belgique. Aussitôt je lui dit timidement que j'ai faim et soif, il me demande ou j'habite.

A ma grande surprise il me propose de boire une boisson chaude et de discuter un peu ce qu je fit avec plaisir vu que je n'avait rien dans le ventre depuis le matin. La arrivée au café il me demande de me raconter ce qui m'arrive ce que je fit il avait l'air émue de mon histoire il me proposa de venir domir chez lui et de prendre une douche et que je serait en sécurité. Arrivée chez lui je prit la douche salvateur et dormit et le lendemain matin il me réveilla en me carressant et moi ayant peur me suis laissé faire jusqu'à qu'il éprouve son plaisir.

Récits et Histoires Gay

Il me raconta qu'avec mon physique viril et poilut je devrait descendre sur Paris où là-bas je pourrait rencontrer des gens et me faire beaucoup d'argent et me sortir de la galère. Arrivée à Paris avec lui il me faisat rentrer dans un sauna très connu dont je ne citerait pas le nom Rue St Anne la je découvrit ce monde de sexe et d'argent. Mais la vie si belle du conte de fée ne duerera que très peu de temps.

Me voilà de retour dans la rue directio Gare du Nord Paris où dans l'ancienne gare on pouvait traîner et se faire quelques petits billets ou dormir chez des personnes âgés pour un repas et un petit billet le matin. Après j'ai prit de l'assurance et comprit que pour survivre il fallait que je fréquente le milieux gays de Paris ce qui était facile pour moi les portes m'étaient ouverte puisque chaque endroit j'était un caméléon qui inventait une histoire pour renconter des jh comme moi pour dormir chez eux.

Et puis ce fut la découverte des Tuilleries avec en prime la Porte auphine qu'elle spectacle passer des nuits entières dans ces lieux pour pouvoir me payer les entrées dans les saunas et les bars-discothèques et pour pouvoir m'habiller le plus souvent pour que personne ne remarque que j'était SDF. Combien de personnes j'ai menti sur ma vraie identité et combien ai-je dut faire souvrir quand ils avaient des sentiments pour moi tandis que moi je ne pensait qu'à me servir d'eux pour survivre! Mais malheureusement un jour il est partit sans me dire au revoir mort d'un cancer.

Et trois jours après comme j'était pas bien moralement je suis allée voir un psychiatre et après que je lui est racontée ce que je vous écrit ma parlé si je connaissait le test de dépistage anonyme pour le SIDA.

Et là ce fut 6ans de galère ou je ne voulais pas l'admettre de prendre un traitement. Combien de fois est-je voulu mourrir! Mais mon combat pour continuer à vivre c'est grâçe à certaines personnes qui m'ont beaucoup soutenu et je leurs en remerçie d'avance en tout sincèrité. Ils se reconnaisseront si j'ai de la chance qu'un jour il lise ce blog. Et souhaite à tous les jeunes SDF de France de mieux s'en sortir que mon époque.

Aller j'arrête de vous embêter mais c'est la première fois que je déballe une partie de ma chienne de vie de merde alors j'espère que vous comprendrer! Permalien Par tortue76 16 Novembre , Baltazar , il ya surement une autre façon de dire les choses vous ne croyez pas? Des misères obscures! Permalien Par rudy84 16 Novembre , Plus grande est la confiance, plus terrible est la déception. Permalien Par BD 16 Novembre , C'est bien écris malgré quelques fautes et le manque de sauts à la ligne. Malheuresement çà existe et j'en suis personnelement passé pas loin de çà.

Parents divorcer à 6 ans. Voilà en gros le début de mon histoire, la rue est passé pas loin! Morelle bonsoir Permalien Par patock 17 Novembre , L'histoire est foudroyante de teneur. Juste merci Permalien Par frabro 17 Novembre , Le témoignage de BD est tout aussi intéressant. Personnellement, je me contrefiche de la forme lorsque le fond est sincère. Réponse aux commentaires!!!!!!!!!!!!! LUDO On discutait encore un moment comme ça, à poil. L'heure tournait, on parlait, on parlait.

Et c'est donc là que la porte s'ouvrait sans prévenir, Alex entrait et bien sûr nous voyait. Je ne bronchais pas mais Ludo lui sursautait et poussait un cri de surprise.

Oh mon dieux! Mais non Ludo! Tout va bien c'est seulement Alex! C'était lors d'un voyage à Londres, à bord d'un des célèbres double- deckers. Une grande quantité de passagers se massaient en bas du bus. Nous étions collés les uns contre les autres. Les habitués tanguaient au rythme des passagers qui s'agglutinaient. J'ai essayé d'y grimper. De peur de tomber, je me suis aggrippé aux poignées de cuir accrochées au plafond.


  • domination gay video?
  • Formulaire de recherche?
  • site gay 64!
  • rencontre gay 57.
  • Liste des Histoires gay, entre hommes, homosexualité masculine.
  • gay fuck at construction site;
  • Histoires gay père fils Recit de rencontre gay;

Très vite, j'ai senti une main qui me palpait le cul et une autre, la bite. Instinctivement, je me suis mis à bander. La main sur mon cul continuait à me caresser tandis que l'autre agrippa ma braguette. Lentement, elle la fit glisser vers le bas, et s'introduit dans mon pantalon En faisant son footing le lendemain matin il ne pensait plus qu'à Raphaël. Pour être un bon gigolo il faut être bien bâti, et Raphaël était très bien bâti!

Il faut aussi avoir une bonne tête et être très beau. Et celui-là il était vraiment très beau et il avait une très bonne tête. Je me renseigne donc sur les différentes salles de sport. Sa queue, j'y ai eu droit deux fois par jours.

Commentaires

Je ne vous dis pas ces deux jours ont été intense. Le premier soir, le vendredi, on est sorti. Tout d'abord il m'est rentré dans le cul comme je vous racontais juste avant, ensuite on est sorti. On est rentré tard, juste le temps de se faire un câlin, juste un câlin. Il avait l'air fatigué de sa semaine, je n'ai pas insisté, je savais que j'avais Ted pour moi tout seul pour encore deux jours. Je l'ai regardé dormir un long moment, j'étais tout excité Je me suis endormi comme un bébé, il y avait longtemps que ça ne m'étais pas arrivé et le réveil a retenti trop tôt pour moi mais je me suis repris assez vite et suis allé faire deux cafés avec ma machine.

Il est arrivé encore un peu humide, nu, sourire du matin. C'est bien t'as pensé à en faire deux!

admin